ARTICLES

''Née à Istanbul, Işıl Bengi s’est formée dans le monde entier. Pianiste familière des salles de concert et des scènes de théâtre, elle choisit pour son deuxième album de retomber en enfance (…) D’un temps où la parole s’effaçait, ludique, pour donner toute sa place au figuralisme de la terre (…) Isil Bengi dévoile un style tout à fait exceptionnel, qui rend justice aux ruptures et aux continuités de ces lignes musicales. Une signature qui s’inscrit dans le prolongement de son premier album, Hikaye, et où les motifs de l’enfance éternelle ont la part belle.'' More

Axelle Girard, Culturopoing (March 2022)

“Het zijn de omstandigheden die het leven van de muzikant tekenen, die voor de beste inspiratie zorgen. Het is de reflectie die zorgt voor extra beleving. De Turkse – in België wonende – pianiste Işıl Bengi, had nooit gedacht dat haar eerste album Hikaye, waarin isolatie en scheiding centraal stonden, zo snel werkelijkheid zou worden toen de lockdown zich aankondigde (…) Een album vol beweging, fantasie, ontdekkingen. Een muzikale reis rond de wereld die laat merken dat we opnieuw vrij zijn na een moeilijke periode en dat we die vrijheid moeten benutten. Een verfrissend statement.“ More

Knopskaya, Cultuurpakt (February 2022)

“Oiseau rebelle, la découverte et l’originalité magnifiées par le piano d’Isil Bengi (…) la pianiste Isil Bengi n’hésite pas à mêler Prokofiev, Poulenc, Malipiero et Mompou au sein d’un même album, un éclectisme à tout crin déjà noté dans son premier album « HiKAYE » (…) le monde de l’enfance a des reflets d’argent sous les doigts d’Isil Bengi (…) Merci pour la découverte et l’originalité des confrontations“ More

Franck Mallet, Musikzen (February 2022)

"Esiste un fil rouge acceso che lega gli otto componimenti in questo secondo album della giovane pianista turco-belga : i rispettivi Prokofiev, Mompou scrivono queste partiture quasi per assecondare, in controtendenza, una linea giacosa, infantile, comunicativa, fanciulesscamente surreale della sonorita classiche, per mostrare come divertire, nell’arte delle sette note, grandi e piccini, adulti e bambini. E il tocco della Bengi, a sua volta, appare il meglio ideneo in questa terra ludica che è in fondo la musica."

Guido Michelone, Il Manifesto (January 2022)

"On est d’abord charmé par les douze petites pièces de Prokofiev, sorte de Scènes d’enfants modernes? Dès celles-ci, on apprécie les qualités de jeu de la pianiste et notamment l’élan qu’elle donne à ses interprétations maîtrisées (…) un Oiseau prophète tout en plumes – interprétation très originale et convaincante (...) Işıl Bengi interprète ce programme avec l’engagement, la technique et « l’insight » voulus. " More

Thierry Vagne, Musique Classique & Co (January 2022)

"Il ne s’agit pas exactement de théâtre, c’est autour de la musique, l’histoire très sensible et profondément humaine d’une incomparable pianiste, Clara Haskil (…) Ce furent Laetitia Casta et Işıl Bengi. La première (…) révèle dans le rôle de Clara Haskil une stupéfiante vérité, est en conformité intérieure troublante avec son modèle. C’est remarquable. Quant à la seconde, jeune et brillante image de Clara Haskil, elle est là sur scène, interprétant des extraits du répertoire de la pianiste. Et cela devient peu à peu exactement du théâtre (…)"

Philippe Tesson, Le Figaro Magazine (January 2022)

"L’actrice y incarne non seulement l’illustre pianiste, mais aussi porte, en modulant son timbre et son intonation sans exagération (…) La pianiste Isil Bengi est son double sur scène, coiffée comme elle d’une longue natte brune. Présence discrète face à son piano, dos au public, elle n’en est pas moins cheville essentielle de la pièce, formant un tandem parfait avec la comédienne : lui sont confiés nombre d’extraits musicaux sur lesquels est merveilleusement cousu le texte (…) 

Jany Campello, ResMusica (January 2022)

"Sur le plateau du théâtre du Rond-Point, Laetitia Casta prête son corps et sa voix à la musicienne, l’incarnant de sa plus tendre enfance jusqu’à sa mort. Mais c’est à la jeune pianiste turco-belge Işıl Bengi qu’il revient de prêter son doigté de fée pour offrir un contrepoint musical au récit de cette vie essentiellement marquée par l’amour du jeu. Le duo qu’elles forment toutes deux est une des plus belles trouvailles de la mise en scène." More

Alix Leridon, Time Out (January 2022)

"Işıl Bengi’s choice of works and choice of composers is unusual. A collection of the ‘atypical’ is exactly what we need right now to remind of what we’ve lost and what we can do to move forward..." More

Maureen Buja, interlude (December 2021)

"Le charme, le magnétisme et la sensibilité des interprétations d’Isıl Bengi captivent. Elle rend pleinement justice à la grande variété de styles, de techniques et de climats, menant le mélomane à l’occasion à la découverte, toujours au plaisir." 
More


Christine Labroche, concertonet (December 2021)

"She begins with the pedagogical cycle Musiques d’enfants (...) In addition to the virtuosic and the light and easy-going, the pianist can also render the poetic and dreamy aspects of this composition very well (...) the stylistic diversity of this program is expressed in very sensitive and finely differentiated interpretations." More

Remy Franck, pizzicato (December 2021)

"Privilégiant ses origines familiales multiples (…), la pianiste Isil Bengi a rassemblé des pièces inspirées par la musique traditionnelle, où le rythme prime. (…) Rivalisant sans peine avec la technique bartokienne, l’éblouissement pianistique (...) que produisent les Six tableaux de l’Arménien Badadjanian (1921-1983), justifie amplement le commentaire de l’interprète, qui les qualifie de : « piliers sur lesquels tout le programme se construit. » (...) cet album à découvrir grâce au jeu volubile de la pianiste (…)" More

  

Franck Mallet (Musikzen, April 2020)

"Hier 'spricht' wirklich jede Note, jede Phrase, nichts wird über oder untertrieben, Kraft und Geschmeidigkeit, Tiefe und Witz, Folklore und Avant-garde verschmelzen und werden eins.(...) Eine herausragend gute, mehr noch : eine exzeptionelle CD !"

Burkhard Schäfer, Piano News (Mai 2020)

"Da Bruxelles, la giovane pianista turco-belga, in questo fenomenale solo recital, omaggia, nella prima parte, il Novecento est-europeo (...), mentre nella seconda l'attenzione è rivolta al passato 'Franck' e al presente 'Galland' della nuova patria, (...), quasi in una sorta di ricostruzione universalista della musica classica contemporanea, esternando calore e virtuosismo interpretativi."

 

Guido Michelone, Il Manifesto (May 2020)

"This is a fascinating and unique program of rhythmic works by a wide array of composers. Turkish-Belgian pianist Isil Bengi is a powerful and creative pianist, introducing listeners to music from Armenia, Switzerland, Japan, Belgium, Greece, and Yugoslavia. These works are often folk-infused, such as the 8 Greek Island dances. (...)

The playing is very poignant (...), A wonderful debut album." 

American Record Guide (May/June 2020)

"Auffällig ist gleich der Klavierklang: Er ist heller, klarer, prägnanter und klangvoller, als man es gwohnt ist. (...) Bengi erschließt ein beeindruckendes Repertoire von Klaviermusik mit einer pianistischen Kompetenz, die keine Wünsche offenlässt." 

Giselher Schubert, Fono Forum (April 2020)

 "Pianist Isıl Bengi left her home country of Turkey to attend conservatory in Belgium. As an ex-pat, she’s faced the problem of longing for home, (...) her new album, HiKAYE (Stories, in Turkish), travels all over Europe, just like today’s immigrants." More

Maureen Buja, Interlude (March 2020)

"Isil Bengi offre donc à ses auditeurs un séjour aux frontières et aux sensibilités infinies, dans l’espace et dans le temps. Son jeu ne laisse pourtant pas d’émouvoir par son extrême présence." More

Axelle Girard, culturopoing (February 2020)

"Un disque intéressant, qui indique la curiosité et l’ouverture d’esprit d’une artiste dont on suivra les orientations futures avec le plus vif intérêt. Il faut saluer l’audace du projet et le message qui s’en dégage." More

Jean Lacroix, Crescendo Magazine (January 2020)

 "Dans son ensemble, c’est un récital tout à fait captivant mené à bien par une interprète agile, habile, convaincue et convaincante, tour à tour douce, lyrique, puissante et énergique. C’est un récit (Hikaye en turc) conté avec passion, une aventure merveilleuse qui mérite toute l’attention des musiciens et des mélomanes." More

Christine Labroche, concertonet (January 2020)